Le Bunker de commandement “Kemmel” en Belgique

Une des très nombreuses pièces du centre de commandement. Photo: Office de tourisme de Kemmel

Le bunker fut construit en pleine Guerre froide dans les années 1950 à deux pas de la frontière française, sur le Mont Kemmel en Flandre occidentale.

Il était destiné à servir de poste de commandement d’un système ultra secret de défense aérienne contre l’URSS et les pays du Pacte de Varsovie. Cinq pays devaient être intégrés à ce projet (Belgique, France, Grande Bretagne, Luxembourg et Pays-Bas).

Toutefois, après sa construction, il ne fut jamais mis en service.  Raison : l’Otan avait déjà bâti quelque chose de mieux et ailleurs.  Qui plus est les services secrets avaient également décelé quelques failles de sécurité sur le site.

Dans les années 60, il fut toutefois décidé de réaménager l’immense blockhaus en poste de commandement pour les Forces Armées belges en cas de conflit. Le Rideau de fer était surveillé 7 jours sur 7 dans cette base enterrée tandis que la population locale, elle, était logiquement maintenue dans l’ignorance.

Peu à peu délaissé après la chute du mur de Berlin, l’édifice souterrain de plusieurs milliers de mètres carrés est finalement devenu un musée dans les années 2000.

INFORMATIONS IMPORTANTES: