L’Imperial War Museum de Londres

L'entrée grandiose de l'Imperial War Museum. Photo: _dChris / Flickr

Musée généraliste qui couvre tout le XXe siècle.

Le Musée Impérial de la Guerre de Londres a ouvert en 1936 dans les locaux de l’ancien hôpital Bethléem, sur la rive sud de la Tamise.

Le parc devant l’entrée principale est « décoré » de deux énormes canons provenant d’un navire de guerre.

Cette oeuvre de John Singer Sargent réalisée en 1919 montre les victimes du gaz moutarde (ypérite) pendant les batailles de la première guerre mondiale.
« Gassed » (Gazés), peint en 1919 par John Singer Sargent. Le tableau qui dénonce les conséquences affreuses des attaques au gaz pendant la Grande guerre est exposé au musée.

Le bâtiment fait 6 étages et est surtout consacré aux deux conflits mondiaux et à la Shoah.  Il y a aussi des expositions sur les autres conflits où la Grande Bretagne est intervenue après 1945 (Guerre des Malouines, conflit nord-irlandais, Irak, Afghanistan). Un avion Sea Harrier de la Royal Navy est visible. Il est « l’avion » emblématique de la Guerre des Malouines qui se déroula en 1982 entre la Grande Bretagne de Margaret Thatcher et la junte de Buenos Aires dans l’Atlantique Sud. Il fut largement déployé à partir des porte-avions britanniques stationnés au large de l’Argentine comme le HMS Hermes.

Un chasseur Focke-Wulf allemand de la Luftwaffe exposé à l’Imperial War Museum de Londres.

De très belles pièces de collection sont exposées. Outre les uniformes, documents, chars d’assaut (dont un rare Jagdpanther) et armes d’époque (le fusil Lee Enfield et la mitraillette Sten sont à l’honneur), Il est possible d’admirer le fuselage d’un bombardier Avro Lancaster, d’un Spitfire, d’un Focke-Wulf allemand ou encore les restes d’un chasseur japonais Zéro.

L’avion du mystérieux agent d’Hitler

Une pièce tout à fait inédite est aussi présente : La carlingue du Messerschmitt Bf-110 que pilotait l’adjoint d’Hitler, Rudolph Hess,  lorsqu’il fut abattu par la DCA anglaise le 10 mai 1941. L’homme qui venait probablement négocier en secret un traité de paix séparée entre l’Allemagne nazie et la Grande-Bretagne fut interné pendant toute la durée de la guerre et condamné à la prison à vie lors du procès de Nuremberg. Il mourut à la prison de Spandau en 1987 à l’âge de 93 ans.

Pour bien profiter de ce musée, il faut compter au moins 3 heures de visite.

INFORMATIONS IMPORTANTES :

  • Adresse: IWM London, Lambeth Road, Londres, Angleterre
  • Site internet : https://www.iwm.org.uk/visits/iwm-london
  • Ouvert de 10:00 à 18:00 tous les jours.
  • Fermé le 24, 25 et 26 décembre.
  • Entrée gratuite.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*