Les meilleurs films de guerre sur le front de l’Est

Liste actualisée le 21/02/2020

L’actrice russe Ioulia Peressild dans le film « Resistance » sorti en 2015. Le film raconte l’histoire vraie de la sniper soviétique Lioudmila Pavlitchenko qui se distingua par son courage pendant la Bataille de Sébastopol en 1941.

Voici une liste des meilleurs films et séries dont les histoires ont un lien avec le front de l’Est, une guerre totale, impitoyable qui causa la mort de millions de personnes de 1941 à 1945.

Sans surprise, beaucoup de productions soviétiques/russes sur ce qu’ils appellent (encore) la « Grande Guerre Patriotique » (Великая Отечественная война en russe). Certaines de ces œuvres sont de très grande qualité comme « Requiem pour un massacre » d’Elem Klimov ou le plus récent « Résistance » de Sergueï Mokritskiy . Mal connus à l’Ouest à cause de la barrière de la langue, ces films méritent d’être mieux connus par le public occidental.

Deux films italiens sont également mentionnés; des unités de l’Armée royale italienne ayant été déployées sur le front russe dès 1941 pour soutenir l’effort de guerre allemand.

Le film italien « Les Fleurs du soleil » avec Sophia Loren et Marcello Mastroianni

Enfin, les studios d’Hollywood ont aussi été intéressés (avec un certain succès) par ce théâtre d’opérations où Washington n’a pourtant envoyé aucun soldat. Dès 1958, en pleine guerre froide, l’acteur américain John Gavin interprète le personnage d’Ernst Graeber, jeune soldat allemand envoyé sur le front russe dans le film « Le Temps d’aimer et le Temps de mourir« .

Il est évidemment conseillé de regarder ces œuvres en version originale sous titrée pour garder une certaine authenticité.

  • Quand passent les cigognes (Летят журавли en russe) (Mikhaïl Kalatozov, 1957)
  • Le Temps d’aimer et le Temps de mourir (A Time to Love and a Time to Die) (Douglas Sirk, 1958)
  • La Ballade du soldat (Баллада о солдате en russe) (Grigori Tchoukhraï, 1959)
  • Le Destin d’un homme (Судьба человека en russe) (Serguei Bondartchouk, 1959)
  • Marcher ou mourir (Italiani brava gente en italien) (Giuseppe De Santis et Dmitri Vasilyev, 1964)
  • Les Fleurs du soleil (I girasoli en italien) (Vittorio De Sica, 1970)
  • La Vérification (Проверка на дорогах en russe) (Alexeï Guerman, 1971)
  • La 359e section ou Ici les aubes sont calmes (А зори здесь тихие en russe) (Stanislav Rostotski, 1972)
  • Ils ont combattu pour la patrie (Они сражались за Родину en russe) (Sergey Bondarchuk, 1975)
  • Croix de fer (Cross of iron) (Sam Peckinpah, 1977)
  • Requiem pour un massacre (Иди и смотри en russe) (Elem Klimov, 1985)
  • Stalingrad (Joseph Vilsmaier, 1993)
  • Stalingrad (Enemy at the Gates) (Jean-Jacques Annaud, 2001)
  • L’Étoile (Звезда en russe) (Nikolaï Lebedev, 2002)
  • Les Nôtres (Свои en russe) (Dmitri Meskhiev, 2004)
  • Before the Fall (Napola – Elite für den Führer en allemand) (Dennis Gansel, 2004)
  • Time of Honor (Czas Honoru en polonais) (série en 90 épisodes crée par Jarosław Sokół, 2008-2014)
  • Les Insurgés (Defiance) (Edward Zwick, 2009)
  • Battle for Honor, la Bataille de Brest-Litovsk (Брестская крепость en russe) (Alexander Kott, 2010)
  • Hunting the Gauleiter (Охота на гауляйтера en russe) (Série en 10 épisodes d’Oleg Basilov, 2012-2013)
  • Stalingrad (Сталинград en russe) (Fiodor Bondartchouk, 2013)
  • Génération War (Unsere Mütter, unsere Väter en allemand) (mini-série allemande en trois parties, Philipp Kadelbach, 2013)
  • Résistance (Битва за Севастополь en russe) (Sergueï Mokritskiy, 2015)
  • Frères ennemis (1944) (Elmo Nüganen, 2015)
  • Les 28 de Panfilov (28 панфиловцев en russe) (Kim Druzhinin et Andrey Shalopa, 2016)
L’acteur britannique Jude Law dans le film Stalingrad sorti en 2001. Il interprète le sniper russe Vassili Zaïtsev.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*