Le Mémorial du camp de Mauthausen. La barbarie national-socialiste en Autriche.

Mauthausen a été libéré le 5 mai 1945 par l'armée américaine. La bannière sur le mur a été faite par des prisonniers républicains espagnols pour saluer les libérateurs.

Mis à jour le 31/01/2020

Mauthausen et ses camps annexes, Gusen I et Gusen II, étaient des camps de concentration nazis réputés pour leurs conditions de détention extrêmement difficiles. Leur construction commença en 1938 dans le nord-ouest de l’Autriche, à seulement 22km de la ville de Linz. Traversée par le Danube, cette ville industrielle est affublée à l’époque du titre honorifique de « filleule du Führer » par les autorités nazies.

C’est à côté de mines de granit où les déportés étaient forcés de travailler comme des esclaves, que cet immense complexe de répression fut établi. Au moins 150 000 personnes, essentiellement des prisonniers « politiques » polonais, soviétiques, espagnols, tchécoslovaques, yougoslaves et français y furent assassinés. La plupart mourraient par épuisement, beaucoup dans des exécutions sommaires et environ 10 000 dans des chambres à gaz. Dans les derniers mois de son fonctionnement, des déportés juifs y seront aussi tués.

En juillet 1942, le prisonnier Hans Bonarewitz est paradé dans le camp avant son exécution. Il avait tenté de s’échapper quelques jours auparavant. Le cynisme des gardiens oblige l’orchestre du camp a jouer des chansons françaises et polonaises avant sa mise à mort. Cette scène est reproduite dans le film « Le Photographe de Mauthausen« . Photo: Das Bundesarchiv

Le cinéma s’est intéressé au sujet. En 2018, le film espagnol « Le Photographe de Mauthausen » (El fotógrafo de Mauthausen) réalisé par Mar Targarona, est sorti mondialement sur Netflix. Il retrace l’histoire vraie de Francisco Boix, un ancien déporté espagnol de Mauthausen qui avait réussi à conserver, au péril de sa vie, des photographies inédites prises pendant sa période de détention. Elles seront un témoignage capital de « l’extermination par le travail » (En allemand: Vernichtung durch Arbeit) organisée par les dignitaires nazis.

Le camp principal de Mauthausen était constitué d’une trentaine de baraquements entourés d’une enceinte barbelée électrifiée, de murs et de miradors. Les camps annexes de Gusen, eux, étaient considérés par les prisonniers comme encore pires. Dans une carrière de pierre les hommes devaient extraire le granit et monter ensuite les 186 marches d’un escalier sous les coups des SS. Le taux de mortalité y était très élevé.

Comment y aller ?

Si vous venez de Vienne, comptez seulement deux heures de route en voiture pour atteindre le site.

Vous pouvez aussi prendre un train pour Linz (1h15 de trajet) au départ de Vienne et prendre ensuite le bus 361 qui va au Mémorial au départ de la gare de Linz.

Le Mémorial du KZ Mauthausen: une visite incontournable

Le 20 juin 1947, les soviétiques (qui avaient vaincu les forces allemandes à Vienne en avril 1945) ordonnèrent à la République d’Autriche de construire un mémorial sur le site du camp. Au printemps 1949 le mémorial dénommé « Monument public de Mauthausen » fut inauguré.

Le camp aujourd’hui. Photo: Mémorial de Mauthausen

Au début des années 1960, un cimetière fut aménagé à l’intérieur du mémorial. Les corps des victimes furent transférées depuis les fosses communes où ils avaient été jetés par les gardiens SS. Plus de 14 000 victimes sont inhumées.

Au centre, le SS-Standartenfürhrer Franz Ziereis, commandant du camp de 1939 à 1945. Il sera abattu par des soldats américains le 23 mai 1945 alors qu’il tentait de se cacher dans une cabane en Haute-Autriche.

L’ancienne « infirmerie » (« Reviergebäude ») est un musée depuis 1970. Il lieu abrite les deux expositions permanentes « Le camp de concentration de Mauthausen» et « Le crime de Mauthausen». Il est aussi inscrit les noms des 81 000 victimes identifiées.

INFORMATIONS IMPORTANTES

  • Adresse: Erinnerungsstraße 1, 4310 Mauthausen, Autriche (On peut y accéder par le bus 361 au départ de la gare de Linz)
  • Entrée gratuite
  • Ouvert du lundi au dimanche de 9h à 17h30 (de mars à octobre) et du mardi au dimanche de 9h à 15:45 (de novembre à février).
  • Site: https://www.mauthausen-memorial.org