Le mémorial des soldats soviétiques à Vienne. Gloire aux héros de l’Armée rouge !

Le parc mémorial "Heldendenkmal der Roten Armee" à la gloire des soldats soviétiques tombés à Vienne en 1945. Photo: Piotr iłowiecki / Flickr

C’est dans la capitale de l’Autriche, à Vienne, que se trouve le Heldendenkmal der Roten Armee (monument aux soldats héroïques de l’Armée Rouge). Une visite s’impose.

Inaugurée en 1945 à proximité du Palais Schwarzenberg et derrière la fontaine Hochstrahlbrunnen, cette œuvre imposante commémore le sacrifice ultime des 17 000 soldats soviétiques du troisième front ukrainien qui furent tués lors des intenses combats qui eurent lieu à Vienne en avril 1945.

Cette offensive clé qui s’étala du 2 au 13 avril 1945 se solda par l’anéantissement de la 2e SS-Panzerkorps du général SS Wilhelm Bittrich qui avait reçu l’ordre de Berlin de tenir la ville jusqu’au « dernier souffle ».

De nombreux collectionneurs de militara s’intéressent aux médailles soviétiques.
Certificat établi pour la remise de la médaille soviétique « За взятие Вены » (pour la capture de Vienne). Elle fut décernée à 277 380 soldats soviétiques. Photo: Bill Garvy

L’ensemble du territoire autrichien sera nettoyé du joug nazi par les troupes de Staline dans les jours suivants.

Le Mémorial créé par Sergey Yakovlev est composé d’un arc de triomphe, lui même dominé par la figure imposante d’un soldat soviétique armé d’un pistolet-mitrailleur PPSh-41 (surnommé la Pépécha). Le soldat qui se tient droit et fier, porte un casque, un drapeau et un blason soviétiques dorés. Jusqu’en 1955, un tank T-34 était aussi présent sur la place.

La statue du fantassin sovietique est un lieu touristique important à Vienne.
La figure héroïque du soldat soviétique voulue par les créateurs du mémorial de Vienne. Photo: Dennis Jarvis / Flickr

Derrière le monument une inscription en russe indique: « Gloire éternelle aux héros de l’Armée rouge qui sont tombés au combat contre les envahisseurs fascistes allemands. Pour la liberté et l’indépendance des peuples d’Europe.« 

Une des sculptures présentes sur les extrémités de l’arc de triomphe. Photo: petrOlly / Flickr

Après 1945, le centre de Vienne fut partagé collectivement par les alliés et divisé en quatre secteurs d’occupation. Le célèbre film noir britannique Le Troisième Homme (The Third Man) sorti en 1949 se déroule dans les décombres de la ville (Orson Welles est au casting). L’œuvre remportera l’Oscar de la meilleure photographie en 1951.

INFORMATIONS IMPORTANTES:

  • Adresse: Schwarzenbergplatz, 1030 Vienne. (à coté du magnifique Palais Schwarzenberg construit en 1728)

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Le Musée de la guerre à Minsk | MUSEES MILITAIRES.com
  2. Le mémorial du camp de Mauthausen | MUSEES MILITAIRES.com

Les commentaires sont fermés.