Bienvenue à « la Tanière du Loup » en Pologne. Dans les ruines de l’ancien QG d’Hitler.

Le Blockhaus dans lequel Hitler logeait. Photo: Martha de Jong-Lantink / Flickr

Le trajet en train de 250 km entre Varsovie et Ketrzyn est une plongée dans l’histoire. Il traverse l’ancienne Prusse-Orientale, province historique des chevaliers Teutoniques. Il faut compter 5h de trajet.

La « tanière » d’Adolf Hitler est située à proximité de la frontière de l’enclave russe de Kaliningrad, au Nord-Est de la Pologne aux abords de la ville de Ketrzyn dans la région de Varmie-Mazurie. Construite dans le plus grand secret en 1941, le complexe incluait à l’origine près de 200 bâtiments sécurisés, un aérodrome, une ligne de chemin de fer, des miradors et des batteries antiaériennes. L’ensemble avait été conçu de manière à rester invisible vu du ciel grâce à la forêt et à des filets de camouflage (qui changeaient en fonction des saisons).

Le repaire impénétrable et confidentiel occupait au total une superficie de 6,5 km2. Ici les restes de l’abri antiaérien personnel de Martin Bormann, proche conseiller d’Hitler. Photo: Martha de Jong-Lantink / Flickr

Avez vous vu le film Walkyrie avec Tom Cruise ? Il traite de l’attentat raté contre Hitler organisé par le colonel de la Wehrmacht: Claus von Stauffenberg. Eh bien, cet attentat s’est passé ici en 1944, dans ce lieu mystérieux, en Pologne. Au cœur d’une forêt sombre bordée de lacs et de marécages.

La nature a repris ses droits, recouvrant les murs de béton de mousse végétale. Photo: Martha de Jong-Lantink / Flickr

Ces monolithes de ciment se dressent, déchirés, fissurés, comme une boite de conserve dans laquelle un pétard aurait explosé. C’est un paysage de science-fiction surréaliste, la relique post-apocalyptique d’une base militaire dévorée par la nature. Les arbres ont poussé et leurs racines solides serpentent à travers les ruines de béton. C’est ici que l’un des plus grands criminels de l’histoire de l’humanité a échafaudé ses plans.

Hitler et le Général SS: Sepp Dietrich se rencontrent à la « la Tanière du Loup » en Aout 1944. Photo: wolfsschanze.pl

Hitler y passera plus de 800 jours !

Ce quartier général construit par les hommes de l’organisation Todt avait comme nom de code Wolfsschanze, qui signifie: « la Tanière du Loup ». C’est à partir de ce lieu que les plus importantes décisions militaires du régime furent prises après l’opération Barbarossa. Hitler s’y installera dès 1941. Plus de 2000 soldats, gardes SS et officiers allemands vivaient dans ce QG de la taille d’un petit « village » pour assurer la sécurité du chef nazi. Les pontes du Troisième Reich demeuraient aussi ici une partie de l’année. Pendant l’excursion il est possible de voir les restes des bunkers du Generalfeldmarschall Wilhelm Keitel ou du maitre de la Luftwaffe: Hermann Göring.

Près de 300 000 touristes visitent chaque année le site, pour la plupart des Polonais et des Allemands. Photo: Mariusz Chilmon / Flickr

Lors de l’avancée inexorable des troupes soviétiques en 1945, ordre est donné de dynamiter cette forteresse secrète. Elle ne doit surtout pas tomber dans les mains des russes. Tous les documents sont brulés en janvier 1945 et les alentours minés. Le personnel est évacué et Hitler rejoint définitivement son bunker à Berlin où il finira par se suicider le 30 avril.

INFORMATIONS IMPORTANTES:

  • Adresse: Village de Gierłoż, Pologne (le site du QG est à coté de ce hameau qui ne compte que 25 habitants)
  • De Varsovie, prendre un train (de la gare centrale) ou un bus pour aller à Ketrzyn (250km de distance). Ensuite, de la gare de Ketrzyn, aller à Gierłoż en bus (8km de distance).
  • Prix du ticket d’entrée: 15 Zloty (équivalent à 3,47 Euro en mars 2020)
  • Horaires d’ouverture: de 8h à 20h.
  • Site internet: http://wolfsschanze.pl

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*